google image
High-tech

Google a supprimé 2,7 milliards de mauvaises annonces

Google a supprimé 2,7 milliards de mauvaises annonces, près d’un million de comptes publicitaires en 2019.

la société a annoncé avoir supprimé « des dizaines de millions » d’annonces liées à COVID-19.

C’est plus que les 2,3 milliards de mauvaises publicités que Google a signalé avoir supprimées en 2018 . Le nombre de comptes publicitaires fermés par Google est resté relativement stable par rapport à l’année précédente, à près d’un million.

Réseau d’éditeurs. Google a également noté qu’il avait mis fin aux comptes de plus de 1,2 million d’éditeurs et supprimé des annonces de plus de 21 millions de pages Web sur son réseau d’éditeurs pour violation des règles.

Zones ciblées. Google met généralement en évidence des domaines d’intérêt particulier dans ses rapports annuels sur les mauvaises annonces. En 2019, la société a déclaré avoir constaté une augmentation des tentatives de phishing ciblant les personnes souhaitant renouveler leur passeport. « Ces publicités imitaient de vraies publicités pour les sites de renouvellement, mais leur intention réelle était d’amener les utilisateurs à fournir des informations sensibles telles que leur numéro de sécurité sociale ou de carte de crédit.

La semaine dernière, Google a annoncé qu’il introduirait progressivement son programme de vérification des annonceurs au-delà des annonceurs politiques. Les annonceurs devront soumettre des documents de constitution d’entreprise et d’autres informations d’identification afin d’être vérifiés. Les utilisateurs pourront vérifier le nom de l’entreprise et le pays dans une divulgation sur les annonces des annonceurs vérifiés.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *